ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

ASSOCIATION POUR L'AVENIR DES DIFFUSEURS DE PRESSE

AUX GRANDS MAUX LES GRANDS REMEDES

Pourquoi s’évertuer à dresser un tableau des plus négatifs de la Presse et de sa filière ,il existe des remèdes .

 

Lorsque qu'un membre est gangrené, la solution est l'amputation ; si les IPG et la PQN et la PQR n'ont su s'adapter aux attentes et exigences de leurs lecteurs et ont préféré s’engouffrer dans le monde du Numérique et de l'abonnement , qu'ils en assument les conséquences et quittent la filière Presse; ils y trouverons sûrement, et nous le leur souhaitons car ils annoncent constamment des pertes, une meilleure rentabilité.

Restent des EDITEURS désireux de pérenniser le réseau de Diffuseurs de presse pour la vente au n°. Sans que nous exigions la disparition des abonnements et du numérique, vantés dans leurs magazines , ces ventes devront être intégrées dans nos commissions (coopératives et dépositaires compris ), les propositions d'abonnements ne devant pas excéder la remise maxi d'un Diffuseur pour éviter le dumping.

C'est à cette seule condition que l'Etat pourrait garantir notre Avenir et continuer à soutenir la filière.

Charge, pour une nouvelle Génération de journalistes, de s'émanciper des contraintes publicitaires et collusions... pour faire de la vraie information et, de se rapprocher des demandes de leur lectorat pour capter les jeunes en s’adaptant aux sujets qui les préoccupent afin que ceux ci puissent partager ces informations avec leurs parents, frères et sœurs et que cela devienne un sujet de discussion...... et suite au prochain n°.

 

Le president



08/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7834 autres membres